NBC, ancienne leader des cinq networks, joue depuis quelques temps la carte de la qualité et de la série innovante. Mais cette année, nouveau logo plus coloré, et nouvelle tagline : le début d’une nouvelle politique concernant les différents shows? C’est ce que nous allons voir. Le lundi, NBC démarre à 20h00 avec Chuck, une série qui avait surpris tout le monde à ses débuts mais dont l’audimat s’est peu à peu étiolé. Pourtant, la chaîne lui donne encore une chance avec cette quatrième saison qui devrait combler les fans (mais vu que je ne regarde pas, je ne pourrai pas vous le garantir.) Beaucoup d’humour dans cette série d’espionnage qui joue la geek attitude avec son personnage principal, un vendeur dans un pauvre supermarché genre Darty, qui se retrouve avec toute la base de donnée du FBI dans la tête. Les débuts m’avaient bien fait rire, je me demande encore pourquoi j’ai laissé tomber… A 21h00, l’une des meilleures surprises de la saison en terme de nouveauté, The Event. Alors que la série avait tout pour se casser la gueule, c’est-à-dire un cast moyennement excitant et un high-concept qui promet une chute terrible en terme de qualité scénaristique, The Event s’en sort justement par la qualité de ses scénarios ! L’intrigue avance sans cesse, on est donc très loin du côté soap de Heroes, et assure de nombreux rebondissements et des révélations constantes (pas la peine d’attendre la fin des saisons comme dans Lost) ! Bref, je vous le recommande chaudement… Enfin, à 22h00, c’est la dégringolade totale avec la bruckheimerie Chase, une nouvelle série qui met en scène des marshalls qui arrêtent des criminels recherchés. Rien de bien intéressant, et c’est quelqu’un qui a vu les cinq premiers épisodes qui vous le dit. Le mardi, NBC laissant ses deux premières cases à de la télé-réalité, il faudra attendre 22h00 pour découvrir la saison 2 de Parenthood, sympathique série familiale accès sur la relation entre parents et enfants (d’où le titre) qui se laisse regarder sans déplaisir, mais sans grand enthousiasme non plus. A voir avec votre chérie si elle aime bien les sagas familiales à l’anglaise ou les drames de Depleschin. Pour le mercredi à 20h00, NBC s’est payé son JJ Abrams de l’année : Undercovers. Une série sur un couple d’agent secret qui reprend du service et qui voit ainsi leur vies professionnelles et privées reprendre un nouveau souffle. Rien de nouveau à l’horizon, c’est juste du Alias avec des personnages un peu plus âgés et sans Rambaldi. Donc ça reste très agréable à regarder mais ça ne va pas transcender vos soirées ! A 21n00, Law and Order : Special Victim Unit enchaîne sa douzième saison – c’est du Law and Order, quoi. Et à 22h00, le petit nouveau de la licence, Law and Order : Los Angeles prend le relais – c’est du Law and Order, quoi ! C’est le jeudi que NBC fait sa soirée comédie, avec à 20h00 l’irrésistible Community qui revient pour une deuxième saison. Un démarrage très difficile, avec plusieurs épisodes à clairement jeter à la poubelle, mais on retrouve le sourire au cinquième épisode et son hystérie sur les méta-scénario. Amis scénaristes ou fan de Charlie Kaufman, vous ne pouvez pas manquer cet épisode ! A 20h30, 30 Rock continue de taper sur les scénaristes en particulier et la télévision en général avec sa cinquième saison que je n’ai pour l’instant pas eut le temps de regarder… argh ! A 21h00, The Office revient pour sa septième saison, apparemment la dernière avec Steve Carell, que je regarderai avec plaisir en même temps que 30 Rock ! Enfin, à 21h30, la petite nouvelle Outsourced, basée sur une comédie romantique sortie en 2006, présente les déboires d’un jeune commercial chargé de s’occuper d’une équipe de call center… en inde. Si le concept ne vous tente pas, sachez que même avant sa sortie, des sites internet et certaines personnalités américaines incitaient les gens à boycotter la série. Vous comprendrez donc aisément que c’est un indispensable ! (Et à 22h00, NBC programme de la télé réalité.) Le vendredi, c’est télé-réalité et news shows, il faudra donc attendre le samedi à 20h00, une case suicidaire dans laquelle on laisse mourir certaines séries, pour retrouver Outlaw, le nouveau show judiciaire de la chaîne. Mal vendu, trop proche de The Good Wife dans sa structure et dans ses personnages, Outlaw a pourtant de quoi légèrement convaincre dans son approche des dérapages du système judiciaire américain. Mais est-ce suffisant pour vous motiver à regarder une série qui va s’éteindre dans quelques semaines?

Le dimanche, NBC se consacre au football américain !