Avec une petite journée de retard, nous revoici pour faire le tour des séries diffusées par tous les petits networks. Comprendre par là les chaînes payantes et/ou trop petites pour faire partie des cinq gros leaders. Ces chaînes s’adressent souvent à un public très ciblé et/ou plus âgé, en tous cas un peu moins familial – c’est donc ici que l’on va trouver les séries aux identités les plus marquées, qui ne cherchent pas à contenter absolument tout le monde. Pour une fois, on ne va pas faire la grille jour par jour mais bien chaîne par chaîne, ces petits networks ne diffusant pas de nouvelles séries chaque soir de la semaine. Et on commence par le plus connu…

Edit : cet article ne concerne que les séries exclusives aux différentes chaînes. Par exemple, DirecTV diffuse plusieurs séries anglaises ou australienne dont nous ne parlerons donc pas. Si vous ne trouvez pas votre chaîne US préférée, ne vous inquiétez pas non plus : c’est juste qu’elle n’a pas encore diffusée de série originale depuis la rentrée (septembre 2010) !

HBO, c’est-à-dire Home Box Office, est un peu le Canal + américain : la chaîne investie beaucoup dans le cinéma, dans les téléfilms et les documentaires haut de gamme (qui se voient souvent accorder une sortie en salle lors de leurs arrivées en Europe) et produit quelques séries qui sont déjà passées dans l’histoire comme Oz, The Sopranos, ou encore The Wire. Et cette année ? Le lundi et le mardi, vous pourrez retrouver la saison 3 de In Treatment, série conceptuelle autour d’un psychiatre et ses différents patients. Les deux saisons précédentes étaient diffusées tous les jours de la semaine et chaque patient avait donc sa journée (untel le lundi, untel le mardi, etc.) Cette nouvelle manière de diffuser la série, par groupe de deux épisodes le lundi et deux autres le mardi, portera-t-elle préjudice à ce show que beaucoup ont acclamé ? Pour ma part, n’ayant jamais eu le courage de supporter ces sessions de thérapie, je ne saurai vous répondre… Il faudra ensuite attendre le dimanche pour l’autre soirée série de la chaîne avec en premier leur gros show très cher et réalisé par toute l’équipe de Scorsese himself, Boardwalk Empire. Une belle série, bien écrite et bien jouée, qui nous plonge dans l’univers de la prohibition mais qui reste un peu trop “lisse” dramaturgiquement parlant pour totalement nous faire fantasmer. Ça reste un indispensable de l’année malgré tout. Ensuite, vous pouvez vous amuser un peu avec Bored to Death, une série de 26 minutes sur un auteur looser / détective privé à ses heures perdues. Sans chercher à aller bien loin, le show reste plaisant à regarder… à petites doses. Enfin, HBO diffuse la saison 2 de Eastbound & Down, que je n’ai jamais vu et sur laquelle je ne sais absolument rien. Les connaisseurs, faites moi signe !

Et on attend pour un peu plus tard la suite de True Blood, Entourage, How to make it in America, mais surtout, surtout, Game of Thrones, série médiévale (un genre auquel la chaîne ne s’est encore jamais essayé) et qui pourrait tout détruire sur son passage…Première petite chaîne à venir faire de la concurrence à HBO, FX a marqué les esprits avec Nip/Tuck, The Shield, ou encore Rescue Me. La marque de fabrique du network, c’est très clairement l’audace un peu trash, qui vise un public d’adulte pas choqué par les multiples pub pour de la vodka ou du whisky qui sont diffusées entre les programmes. Cette année, on pourra voir le mardi la troisième saison de Sons of Anarchy, une des innombrables séries que j’aimerai bien rattraper si j’avais le temps. Apparemment, le show plaît à beaucoup de gens, donc why not. Le mercredi, c’est Terriers, nouveau cop show réaliste sur deux loosers devenus détectives privés. Créée en partie par Shawn Ryan, le papa de The Shield, cette série m’a d’abord déçue avec son pilote franchement loupée, puis emballée sur les trois épisodes qui ont suivi, pour finalement me désintéresser à nouveau à cause de son rythme trop lent et ses personnages un peu trop caricaturaux. Mais on fera vraiment le bilan à la fin de la saison. Beaucoup plus drôle et décomplexée, The League revient pour une deuxième saison le jeudi soir. Les aventures d’une bande de potes qui ont créé une ligue de fantasy football : à première vue, le pitch n’a rien pour nous convaincre, mais il cache une sympathique galerie de personnages et beaucoup, mais alors beaucoup, d’auto-dérision. Friends revue et corrigée par FX en quelque sorte… La même soirée, vous pourrez retrouver It’s Always sunny in Philadelphia, pour sa sixième saison. Pas vu, pas suivi, trop d’épisodes, pfffiuuu…L’autre chaîne concurrente de HBO, c’est Showtime qui a su se faire une image de network décalée mais pas outrancière comme peut l’être FX. Californication, The Tudors, ou encore The L Word et Nurse Jackie, c’est eux. Cette année, le lundi on peut retrouver pour la sixième fois les héros de Weeds : si vous suivez déjà la série, vous savez déjà tout le bien que vous en pensez, sinon il est sûrement un peu tard pour prendre le train en marche… Juste après, vous pouvez jeter un oeil à The Big C, qui tente de faire de l’humour sur le cancer… Sympathique mais pas franchement inoubliable. Enfin, le dimanche, Dexter rallume la flamme pour une cinquième saison qui a l’air de complaire ses supporter, dont je ne fais définitivement pas partie…Syfy, chaîne spécialisée dans la science-fiction comme son nom l’indique, est sans doute celle des petits networks qui prend le plus de risques dans ses programmations. Hormis ses rediffusions de séries anglaises à succès (Doctor Who, Being Human ou encore Merlin), elle nous aura offert des émotions fortes avec l’immense Battlestar Galactica ! Pour cette nouvelle saison, après un passage à vide avec la très décevante Haven (pourtant adaptée d’un roman de Stephen King), que nous réserve la petite chaîne ? On ne peut que regretter le décès prématuré de Caprica, spin off complètement tripé de Battlestar qui n’aura jamais vraiment su trouver son public. Mais avec un concept aussi étrange que “la première vraie série familiale… dans un monde de SF” difficile de convaincre tout le monde ! La série n’est plus diffusée en ce moment, mais la chaîne promet de diffuser les derniers épisodes (avec une vraie fin?) vers janvier ou février. En ce moment, vous devrez donc vous contenter de Stargate Universe saison deux, sympathique trahison à la licence vieillissante, qui tente souvent de renouer avec Battlestar sans jamais en atteindre la qualité exceptionnelle. Vous pouvez aussi vous amuser avec la saison trois de Sanctuary, à condition de ne pas être trop regardant sur les effets spéciaux et certaines facilités de scénarios qui cachent de vraies bonnes idées… un peu trop rares. Enfin, sachez que la chaîne investie aussi beaucoup dans son site web sur lequel vous pourrez retrouver Riese : Kingdom Falling, une web série qui vaut vraiment le coup d’oeil (à condition d’avoir un proxy passant par les Etats-Unis…)AMC, soit au départ American Movie Classic, s’avère être le petit network à surveiller depuis deux bonnes années question séries originales et de qualité. Ses succès : Mad Men, Breaking Bad, ou encore une nouvelle version de The Prisoner, excusez du peu ! Mais alors que nous réserve la petite chaîne en ce moment ? La quatrième saison de Mad Men vient de se terminer fin mi-octobre, ainsi que la petite nouvelle Rubicon. N’ayant vu ni l’une ni l’autre, je ne vais pas les juger pour l’instant… mais elles font toutes deux partie de ma liste des séries à rattraper ! AMC ne diffuse donc plus qu’une seule série, mais c’est sans doute celle qui aura été le plus attendue cette année : The Walking Dead, inspirée par le comics à succès de Robert Kirkman, qui a prêté main forte à l’écriture de cette adaptation. Le pilote, malgré quelques longueurs qui avaient été savamment évitées dans le comics, reste totalement convaincant  et annonce de belles réjouissances pour les six petits épisodes de la série. Une saison deux étant déjà en tournage, vous pouvez miser sur cette belle réussite ! USA Network, qu’on appelle souvent juste USA, s’est peu à peu fait une place dans l’univers des séries avec quelques idées originales plutôt amusantes. On lui doit Monk, The 4400, ou encore The Dead Zone. La chaîne diffuse la plupart de ses shows pendant l’été, en ce moment (c’est à dire début novembre) vous ne pourrez donc retrouver que deux séries originales. La saison 4 de Burn Notice devrait confirmer tout le bien que l’on pense de cette série d’espionnage totalement décomplexée, très fun et très drôle, qui souffre malheureusement d’une réalisation chaotique peu valorisante. Mais si l’idée de suivre les aventures d’un agent secret qui se fait virer de la CIA et mettre au placard à Miami vous amuse, n’hésitez pas une seconde. La série vient de plus d’être renouvelée pour une cinquième et une sixième saison ! Vous pouvez aussi jeter un oeil à Psych saison 5, cop show amusant mais terriblement répétitif qui met en scène deux détectives privés un peu looser dont l’un deux a la faculté de repérer et analyser plein de micro détails. En quelque sorte le précurseur du Mentalist ou de Lie To Me, mais définitivement du côté de la comédie sympathique quoi qu’un peu lourdingue par moment.TNT est, à mon sens, la principale concurrent de USA, misant sur des séries assez similaires et surtout qui sont diffusées à la même période. Ses succès inclus The Closer, Saving Grace ou encore Hawthorne. Si la chaîne ne diffuse pas de série originale en ce moment, vous pourrez retrouver dés début décembre la saison 6 de The Closer, cop show de grande qualité mené de main de maître par l’actrice Kyra Sedgwick qui a déjà reçu plusieurs pris pour son interprétation. Au même moment, Men of a certain age reprendra du service pour une saison deux qu’on espère un peu plus palpitante que la première. Pas que les aventures de ce groupe de quarantenaire (cinquantenaire ?) quelque peu dépressifs ne soient pas sympathiques, mais le rythme extrêmement lent de l’ensemble peut faire succomber le plus courageux d’entre nous. Enfin, jetez vous sans arrière pensée sur la saison trois de Leverage, mais rattrapez donc avant les deux premières ! De l’espionnage, beaucoup d’humour, un cast absolument parfait et sans doute les meilleurs personnages vus depuis longtemps dans une série qui ne se prend pas totalement au sérieux : un must see de décontraction idéal quand vous n’avez pas envie de vous prendre la tête sur le dernier HBO !Comedy Central, la chaîne du Daily Show et du Colbert Report, diffuse en ce moment deux shows d’animation à réserver aux adultes. La deuxième partie de la quatorzième saison de South Park ne fait que confirmer le souffle de renouveau qui réalimente une série qui commençait à vieillir… Quant à Ugly Americans, elle ne plaira définitivement pas à tout le monde à cause de son style graphique très marqué, mais elle fera rire les plus courageux d’entre vous !Cartoon Network s’offre cette année sa première série live avec Tower Prep, show définitivement pour les plus jeunes, mais qui s’avère très agréable à regarder grâce à des scénarios imaginatifs, un univers intrigant et des mystères en pagaille ! Conçue par plusieurs créatifs de X-Files, Tower Prep pourrait bien devenir peu à peu l’une des meilleures surprises de l’année… Sur DirecTV, une seule série pour l’instant, mais quelle série ! Cinquième et ultime saison de Friday Night Lights, l’autre grosse claque des années 2000 avec Battlestar Galactica. Tout simplement un incontournable, et sans doute la série la plus injustement oubliée par toutes les critiques.Spike, chaîne hautement intellectuelle spécialisée dans les diffusions de Nascar ou (anciennement) de catch, propose depuis peu la deuxième saison de Blue Mountain State. Sorte de American Pie version série nettement plus graveleuse, le show n’est définitivement pas à mettre entre toutes les mains. BMS reste cependant assez drôle et très irrévérencieuse, ce qui fait du bien par les temps qui courent…